théâtre

de la bastille

Théâtre de la Bastille

WE'RE PRETTY FUCKIN' FAR FROM OKAY

Qu’est-ce que la peur ? À quoi nous pousse-t-elle ? Dans quel état met-elle nos corps ?

C’est en partant de questions et d’observations sur ce sentiment puissant, instinctif, que la chorégraphe Lisbeth Gruwez et son comparse au son Maarten Van Cauwenberghe ont créé le duo We're pretty fuckin' far from okay, troisième volet d’un triptyque sur le corps extatique après le solo It's going to get worse and worse and worse, my friend et la pièce collective AH/HA (Théâtre de la Bastille, 2015).
Sur scène, les deux interprètes Lisbeth Gruwez et Wannes Labath sont pris entre la tétanie, la fuite et la lutte, et traversent des états de méfiance, de repli, de recherche d’appuis, dans lesquels la respiration prend une place cruciale. Lisbeth Gruwez crée ainsi une pièce qui transforme l'espace du plateau en piège anxiogène étouffant et fascinant.
L.D.

Réalisation +

Conception et chorégraphie Lisbeth Gruwez Composition, son et assistanat Maarten Van Cauwenberghe Dramaturgie Bart Van den Eynde Répétiteur Lucius Romeo-Fromm Lumières Harry Cole et Caroline Mathieu Direction techniqueThomas Glorieux Scénographie Marie Szersnovicz, Lisbeth Gruwez et Maarten Van Cauwenberghe Costumes Alexandra Sebbag Manager pour la compagnie Kristl Strubbe

 

Production Voetvolk vsw Coproduction Festival d'Avignon, La Bâtie – Festival de Genève, KVS (Bruxelles), Le Phare – Centre chorégraphique national du Havre Normandie, Theater im Pumpenhaus (Münster), Les Brigittines (Bruxelles), Tandem – Scène nationale, Kunstfest Weimar, Julidans (Amsterdam), Troubleyn/Jan Fabre, MA Scène nationale-Pays de Montbéliard Résidences Troubleyn/Jan Fabre, Kunstencentrum Buda (Kortrijk), STUK (Louvain) et Les Brigittines (Bruxelles) Avec le soutien de Nona, de la Commission communautaire flamande et du gouvernement de la Flandre Spectacle présenté en coréalisation avec le Festival Faits d'hiver